23
01

Que se passe-t-il au congrès du sommeil?

Classé Actu - Médias

Ce congrès est organisé depuis plus de 20 ans, dans une ville de France, et dure 3 jours. En 2009, il a eu lieu du 19 au 21 novembre à Marseille en même temps que le salon SAVIM (vignerons et producteurs fermiers)… une petite merveille : figatelli, huitres, magrets au foie gras et piment d’espelette, huiles d’olives aux cèpes, crème d’ail au safran et j’en passe ! Le tout dans une ambiance assez accueillante, conviviale et forcément arrosée. Un salon à connaitre ! Je n’ai pas pu m’empêcher de ramener quelques spécialités à ma femme et mes enfants. Eh oui,… c’est un blog… on a le droit de raconter sa vie ! Mais revenons quand-même au salon ou plutôt au congrès qui nous intéresse.

 

congres sommeil marseille 2009
Il s’adresse à des professionnels de santé dont l’activité présente un lien direct avec le sommeil : cardiologues, neurologues, pneumologues, médecins du travail, ORL, pédiatres, généralistes,… mais aussi techniciens du sommeil, cliniciens ou encore chercheurs.

 
Au delà des conférences et formations, 3 enjeux principaux se dégagent de ce congrès :

 

  1 – Présence des grandes organisations

La plupart des grandes institutions compétentes et actives dans le domaine étaient présentes : INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance), SFRMS (Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil), Réseau Morphée, PROSOM (Association de PROmotion des connaissances sur le SOMmeil) etc…. Ce congrès leur permet de se rapprocher et dialoguer avec les acteurs « terrain ». C’est aussi bien évidemment une opportunité pour certains organismes de recenser de nouveaux adhérents.

 
  2 – Echanges de connaissances, mises en relation

C’est à mes yeux la partie la plus dynamique et la plus effervescente du salon. Il faut savoir que les recherches scientifiques réalisées par les entreprises privées représentent la grande majorité des investissements engagés dans la recherche en France. Mais d’autres acteurs experts réalisent aussi des travaux : professionnels de santé eux même, étudiants bénéficiant ou non de subventions, instituts privés ou publics etc…

poster de chercheur congres du sommeil

 

Il existe donc au salon du sommeil une salle assez surprenante au premier abord : la salle des « posters ». Cette salle expose environ 70 posters, réalisés par les chercheurs ou groupes de chercheurs, qui présentent synthétiquement les expériences menées souvent sur plusieurs années ainsi que les résultats obtenus. Les objectifs sont de faire émerger ces recherches « isolées » afin qu’elles puissent servir à d’autres études et de donner la possibilité aux équipes de se rencontrer et d’échanger. Pour faciliter ces échanges, des repas midi et soir sont organisés.
Certaines recherches sont aussi présentées lors des conférences données tout au long de la journée.

 
  3 – Présentation et promotion des dernières avancées technologiques

Sont bien sûr présents les industriels du domaine de la santé. Leur objectif est bien évidemment commercial, mais leur présence s’avère utile car elle permet aux professionnels de santé de connaitre les nouveautés et d’échanger de façon plus générale sur les produits avec les concepteurs.

Voici quelques exemples de produits :
- les masques respirateurs à porter pendant le sommeil. Ils réalisent des diagnostics sur la qualité du sommeil ou facilitent la respiration pour des troubles identifiés comme l’apnée du sommeil,
- un coussin à ondes delta pour mieux dormir,
- une montre pour mesurer et vous accompagner sur votre activité physique, vos dépenses caloriques… et la qualité de votre sommeil !

 
Ce congrès est donc un véritable lieu dynamique et d’échange permettant de faire avancer un domaine absolument vital et sur lequel nous avons encore beaucoup à apprendre : le sommeil. Surtout que, les modes de vies connaissant des changements majeurs actuellement (lire notamment : les français manquent de sommeil!), la complexité de la mission des professionnels du secteur ne fait que s’intensifier.

Bookmark and Share